Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer la navigation et proposer des contenus intéressants.

Puisque vous continuez, nous considérons que vous acceptez notre Politique de Cookies. Vous pouvez modifier les options de stockage de cookies sur votre navigateur. En savoir plus

J'ai compris

Articles

Tout sur les audits énergétiques

le .

 

Introduction

Dans le but de stopper le changement climatique. Les États membres de l’Union Européenne ont pris l’engagement de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Cet engagement est dénommé Europe 2020. Il établit les 3 objectifs suivants :

Diminution de   Diminution de   Augmentation de
20%   20%   20%
de la
consommation
énergétique
  d’émissions gaz
à effet de serre
  dans les
énergies
renouvelables

La Commission Européenne reflète les objectifs de la Directive 2012/27 / UE, elle établit l’ensemble des mesures que chaque État doit garantir pour atteindre l’objectif fixé.

À l’effet pratique, les stratégies de rénovations des édifices existants, tant publiques que privées sont établies, en promouvant l’utilisation efficace de l’énergie par les clients finaux et en promouvant les services énergétiques dans les entreprises.

Pour mener à bien cet objectif, le Comité Européen de Normalisation (CEN) et le Comité Européen de Normalisation Électronique (CENELEC) ont publié une série de normes qui établissent les conditions requises et fournissent une orientation sur la façon de réaliser des audits énergétiques. La norme EN 16247 aide les entreprises à satisfaire aux exigences de la Directive d'efficacité de l’Union Européenne.

Essentiellement, ce code électrique a pour objet de satisfaire à l’ensemble des mesures qui garantissent la conformité des objectifs de changement climatique et énergie pour 2020 établis par la Commission Européenne.

Quelles sont les entreprises affectées par la Directive 2012/27/UE?

La Directive 2012/27/UE  statue que la réalisation d’un audit énergétique est applicable aux grandes entreprises, avec plus de 250 employés ou dont le chiffre d’affaires serait supérieur à 50 M€ ou encore dont le bilan général serait de 43 M€. Les grandes sociétés sont également obligées à sa réalisation. De plus, le manquement à cette obligation peut supposer des sanctions à hauteur de 60 000 €.

Les entreprises de ce type définies dans la Directive 2012/27/UE, sont obligées à répéter l’audit énergétique tous les 4 ans à compter du dernier audit.

QUI DOIT LE SATISFAIRE ?


Ceci implique que, avant l'inspection de la part du personnel fonctionnaire de l'organe compétent, le fait de ne pas disposer d'un audit en vigueur implique le manquement à la Directive 2012/27/UE et, par conséquent, la sanction de la part de l'administration.

Quelles sont les solutions dont je dispose pour satisfaire à la Directive 2012/27/UE ?

Comme nous l'avons vu, il est absolument recommandable de réaliser une étude énergétique même si le délai légal est échu, afin d'être en conformité avec le cadre légal actuel.

La réalisation d'un audit énergétique, pour garantir les exigences imposées dans la Directive 2012/27/UE, peut être effectuée à travers deux méthodes différentes :

Solutions

Installation d'un système fixe SGE (Système de Gestion Énergétique).
Réalisation d'audits à travers des équipements portables.
L'implantation d'un Système de Gestion Énergétique (SGE) exige l'installation d'équipements de mesure pour la réalisation d'un enregistrement continu de données. De cette façon, on obtiendra une information réelle et traçable, afin de détecter des anomalies et des opportunités d'amélioration en vue de la réduction et de l'amélioration de la consommation énergétique, avec un impact direct sur la réduction d'émissions de gaz à effet de serre. La deuxième option pour réaliser un audit énergétique est moyennant l'installation d'équipements de mesure portable afin d'établir la ligne de base de consommations d'une installation, en obtenant des données traçables pour la réalisation d'un plan stratégique d'amélioration de consommation et l'efficience énergétique des installations.

CIRCUTOR propose MYeBOX®, un innovateur analyseur portable de réseaux et de qualité d'alimentation pour aider toutes les entreprises qui ont besoin de réaliser des audits énergétiques, en offrant ainsi au marché une solution innovatrice et très facile à utiliser.

Y- A-T-IL DES SANCTIONS POUR
CAUSE DE MANQUEMENT ?
Le manquement peut supposer des sanctions à hauteur
de 60 000 Euros en matière d'audits énergétiques
  QUAND FAUT-IL PRÉSENTERSE
L'AUDIT ?
Tous les 4 ans à compter
du dernier audit

Économisez en déplacements, temps et argent


Ce qui distingue cet équipement de ceux qui existent sur le marché, est l'intégration de connexions sans fils pour un contrôle à distance total

MYeBOX®: Le meilleur équipement pour la réalisation d'audits d'Efficience Énergétique.

MYeBOX®: Le meilleur équipement pour la réalisation d'audits d'Efficience Énergétique

En ce qui concerne la réalisation d'audits énergétiques, CIRCUTOR présente son nouvel analyseur portable de réseaux et de qualité d'alimentation avec un système sans fils : MYeBOX®.

L'équipement est conçu pour la mesure et l'enregistrement de paramètres électriques et de consommations d'autres sources d'énergie, en intégrant la dernière technologie pour la mesure portable. Ce qui distingue cet équipement de ceux qui existent sur le marché, est l'intégration de connexion sans fils pour un contrôle à distance total.

L'équipement intègre un système de connexion Wi-Fi et/ou 3G pour pouvoir configurer, surveiller et enregistrer des données à travers des dispositifs Smartphone ou une Tablette, depuis tout emplacement, sans besoin d'être présent sur l'installation. À travers l'APP gratuite MYeBOX® (version Android et IOS) tout utilisateur pourra le configurer, télécharger l'enregistrement, l'envoyer au serveur gratuit MYeBOX® Cloud, le partager avec d'autres personnes et recevoir des messages d'alarme, à travers l'application et sans câbles.

Entre autres avantages, l'application permet à l'utilisateur de :

  • Afficher des mesures en temps réel.
  • Commencer et arrêter l'enregistrement des données.
  • Accéder aux données stockées et les afficher.
  • Envoyer gratuitement les données stockées au serveur dans le nuage : MYeBOX® Cloud.
  • Envoyer des alarmes par courrier électronique.
  • Partager les fichiers sous une forme simple.

De plus, MYeBOX® combine deux systèmes de stockage. Sa mémoire interne lui permet l'enregistrement des variables de consommation et d'événements de qualité d'alimentation sur le propre dispositif et le serveur MYeBOX® Cloud et permet de stocker automatiquement ces données, sous une forme redondante. Il s'agit d'un espace gratuit dans le nuage, qui permet à l'utilisateur de télécharger les mesures réalisées depuis tout endroit à condition de disposer d'accès à internet, ce qui est réalisé sous une forme rapide et versatile.

Quels sont les avantages apportés par l'équipement MYeBOX® ?

Comme nous l'avons vu, le RD 56/2016 ne cherche pas seulement à stimuler la réduction de la consommation énergétique mais prétend également réduire le gaz à effet de serre. Dans ce but, les équipements de la série MYeBOX® non seulement enregistrent les différentes variables de consommation mais enregistrent également les émissions de CO2 et le coût monétaire de cette énergie (dans tout type de monnaie : Euros, Dollars, Pesos,...). 

Il faut souligner que l'équipement peut disposer de deux entrées numériques pour réaliser un contrôle total de l'installation. Les entrées peuvent être programmées pour collecter les impulsions d'autres compteurs, qu'ils soient mécaniques, à eau, gaz, chaleur...etc. Cette fonction devient indispensable puisqu'un audit énergétique non seulement est fondé sur l'étude des aspects électriques mais aussi sur une analyse des flux d'énergie ou de consommations les plus représentatifs.

Nouveau système d’audit
ISO 50001
MYeBOX® vous permet d'emmener avec vous toute l'information de vos mesurages là où vous le voulez et où vous le voulez.
Un instrument indispensable pour réaliser tout audit énergétique ou certification ISO 50001.

Les entrées peuvent également être utilisées pour détecter des changements d'état (ouvert/fermé) pour contrôler la sécurité, pour communiquer soit un changement d'état dans les protections (déclenchement d'un relais) soit une activation d'alarme d'intrusion, incendie ou inondation. Un changement de ces entrées peut également être utilisé pour le changement de tarif, en groupant des données de consommation, émissions et coût monétaire de deux sources différentes d'énergie (réseau/ générateur).

MYeBOX® vous permet d’emmener avec vous toute l’information de vos mesurages là où vous le voulez et où vous le voulez

Outre ses deux entrées, MYeBOX® peut disposer de deux sorties de transistor pour communiquer des alarmes. L'équipement peut programmer des limites (valeur et temps) pour chaque variable, en ce inclus les événements de qualité (creux, surtensions, interruptions ou transitoires) ou changements d'état des entrées numériques pour sauvegarder l'événement dans sa mémoire interne, activer la sortie de transistor à mode d'alarme et envoyer un courrier électronique aux responsables de maintenance pour prendre immédiatement connaissance de toute alarme dans l'installation.

Une erreur très typique dans ce type d'applications est une mauvaise captation de la variable de courant en raison de la sélection d'échelle de pince de courant. Les équipements de la série MYeBOX® détectent automatiquement l'échelle de la pince connectée et si celle-ci dispose d'une multi-échelle, il est possible de la régler à travers l'APP. S'il existe une erreur dans la programmation d'échelle de courant, le plus habituel est de se déplacer à l'installation pour changer la configuration de l'équipement et prendre à nouveau des mesures. Ce processus implique une dépense économique supplémentaire, tant pour le temps employé que par celui produit par le déplacement. Pour mitiger cet impact économique, les équipements MYeBOX® permettent le changement d'échelle à distance, outre pouvoir arrêter et enregistrer à nouveau les mesures que prend l'équipement.

Finalement, mais non moins important, il faut parler de l'enregistrement de variables que permet l'équipement, également connu comme granularité. Il est habituel dans les analyseurs de réseaux, d'enregistrer toutes les variables dans un temps fixe défini par l'utilisateur. MYeBOX® permet à l'utilisateur de sélectionner la période d'enregistrement de tout paramètre sous une forme individuelle, en pouvant choisir un temps d'enregistrement d'1 seconde, 1 minute, 5 minutes, 15 minutes, 1 heure ou 1 jour pour chaque variable. Cette nouveauté permet à l'utilisateur un contrôle plus précis de toute variable en pouvant programmer à un temps inférieur les variables les plus critiques telles que tension ou courant et à un temps supérieur des valeurs moins critiques comme l'énergie.

MYeBOX® dispose de deux entrées numériques pour réaliser un contrôle total de l’installation.
MYeBOX® dispose de deux entrées numériques
pour réaliser un contrôle total de l'installation.
En outre, elle peut disposer de deux sorties de transistor pour communiquer des alarmes.
En outre, elle peut disposer de deux sorties de
transistor pour communiquer des alarmes.
L’équipement permet également l’enregistrement de variables, ce qui est connu comme granularité.
L'équipement permet également l'enregistrement
de variables, ce qui est connu comme granularité.

Réduction des coûts indirects

Le fait de disposer d'un contrôle à distance, implique une réduction directe dans les coûts associés au transport. La réalisation d'un audit comporte une série de déplacements à l'installation en question. Aller connecter l'équipement, revenir pour le déconnecter, télécharger la mémoire, réaliser le rapport et revenir pour la présentation de solutions. À travers un équipement commandé à distance et des données dans le nuage, il est possible de télécharger la mémoire en mode online et de présenter le rapport, tout en désinstallant à la fois l'équipement. Ceci suppose une économie dans le nombre de déplacements et, par conséquent, de temps et argent.

Fig. 1 À travers MYeBOX APP, il est possible de corriger à distance  toute erreur d'installation sur les capteurs de courant.

Fig. 1 À travers MYeBOX APP, il est possible de corriger à distance
toute erreur d'installation sur les capteurs de courant.

Il faut remarquer que, grâce à la connexion à distance, il est possible de résoudre des problèmes, très typiques dans ces études, relatifs à la connectique de l'équipement. Grâce à la connectivité à distance, il est possible de détecter des défauts de configuration, en reconfigurant l'équipement à distance et en réactivant l'enregistrement de données internes. Des problèmes tels qu'une pince de courant installée incorrectement, impliqueront que l'énergie calculée ne sera pas celle correcte ou des problèmes tels que la non-correspondance entre les phases de courant et de tension, entrainent des erreurs dans le calcul du facteur de puissance, cosinus de phi, puissance et énergie.

Fig.2 En outre, il est également possible de solutionner à distance toute erreur dans la connectique de la mesure de tension.

Fig.2 En outre, il est également possible de solutionner à distance
toute erreur dans la connectique de la mesure de tension.

Sans la possibilité de connectivité à distance, ces erreurs obligent à répéter les enregistrements (il peut d'agir d'heures, de jours ou de semaines) avec le coût associé des différents déplacements pour leur correction.


Grâce à la configuration à distance de MYeBOX®, vous pouvez corriger les erreurs de connexion et obtenir les mesurages corrects sans avoir à vous déplacer de nouveau à l'installation.

 

N'oubliez pas votre sécurité

Une mauvaise configuration ou une connexion d'un analyseur de réseaux implique de devoir entrer à nouveau dans le tableau de distribution, avec les risques électriques associés, pour la solution du problème. Si, en outre, les mesures sont prises en Moyenne Tension, il faudra sûrement y consacrer plus de temps en raison des protocoles de sécurité. 

À travers la configuration à distance par Smartphone ou Tablette, il est possible de résoudre tous ces problèmes, sans besoin d'interagir avec les parties actives de l'installation, en évitant le risque électrique.

Réalisez vos rapports automatiquement et sous une forme gratuite

Comme nous l'avons vu au cours de cet article, MYeBOX® sauvegarde les fichiers enregistrés dans sa mémoire interne et, en outre, peut les envoyer automatiquement au serveur dans le nuage. Par conséquent, le téléchargement des données peut être réalisé directement depuis l'équipement ou en accédant au serveur, en pouvant même créer un lien pour le téléchargement et le partager avec tout utilisateur.

CIRCUTOR offre son outil logiciel gratuit Power Vision+ pour l'ouverture des fichiers téléchargés, où tout utilisateur pourra visualiser les données enregistrées par l'analyseur, sous format graphique ou tableau, outre pouvoir les exporter au format Excel ou TXT.

Power Vision+ offre la possibilité que chaque utilisateur puisse créer ses propres modèles en fonction de l'étude qu'il a besoin de réaliser, en ajoutant des graphiques, des tableaux, images, textes...etc. Une fois le modèle créé, il suffit de charger tout fichier téléchargé et le logiciel remplira le rapport avec les données réelles sur le modèle préalablement créé, lequel peut être imprimé pour le présenter aux clients finaux. De cette façon, la réalisation d'un rapport ne devient pas une tâche ennuyeuse, avec l'économie correspondante de temps et d'effort dans la création de rapports.

En outre, PowerVision+ peut réaliser une étude automatique de la qualité d'alimentation en tension de chaque installation, en appliquant la réglementation actuelle de qualité d'alimentation EN 50160. Ainsi, on pourra obtenir automatiquement, en appuyant simplement sur un bouton, un rapport où sera indiqué l'état de chaque paramètre électrique comme le marque la réglementation actuelle.

myebox.es

Conclusions

Comme nous le savons, l'obligation de satisfaire à la Directive 2012/27/UE exige la réalisation d'audits de la part des grandes entreprises. Outre la conformité à la législation actuelle, il est important de minimiser l'impact économique et climatique de la part de tous.

Depuis CIRCUTOR, nous encourageons les entreprises à réaliser des audits énergétiques pour plusieurs raisons:

  • Satisfaire au cadre légal en vigueur.
  • Améliorer l'efficience énergétique totale afin de réduire consommations et coûts.
  • Renforcer les engagements mondiaux pour freiner le changement climatique.
  • Stimuler l'Éco-efficience.

 

 

Cliquez ici pour télécharger ce document sous format PDF pdf es  en  fr  de  pl  pt

 

Contact:
t. (+34) 93 745 29 00
 

 


Vous pouvez vous informer de nos nouveautés dans la section des nouvelles.
Vous pouvez également suivre nos publications sur le Twitter de CIRCUTOR et sur LinkedIn.

Consommer ou accumuler ?

le .

 

Voici le dilemme auquel doivent habituellement faire face tous ceux qui souhaitent produire leur propre énergie.

Heureusement, le système technico-juridique énergétique a levé le veto aux systèmes d'accumulation intégrés dans les installations d'autoconsommation avec des énergies renouvelables.

Il s'agit d'une reconnaissance en ligne avec la logique et elle consiste à accumuler l'énergie excédentaire que peuvent produire les systèmes de génération avec des énergies renouvelables aux heures de basse consommation et de production solaire élevée pour pouvoir, ensuite, la consommer lorsque la ressource diminue et la demande augmente.

Le Décret royal RD900/2015, approuvé le 10 octobre 2015, admet les systèmes d'accumulation intégrés dans tout projet d'autoconsommation avec des énergies renouvelables.

Malgré leur légalisation, les systèmes d'accumulation doivent encore surmonter un dernier écueil. Dans ce cas sous forme de taxe, inclus dans le Décret mentionné de réglementation de l'autoconsommation.

Effectivement, le dénommé « terme fixe » de l'impôt au soleil est appliqué seulement aux systèmes définis comme gérables. 

Autrement dit, qu'ils peuvent produire de l'énergie à la demande et non seulement en fonction des caprices de la ressource qu'ils utilisent.

Il semble que pouvoir gérer le moment auquel autoconsommer suppose un privilège supérieur qui a mené le législateur à ajouter un surcoût spécifique. Ce fait contraste avec les stimulations qui sont appliquées dans d'autres pays de l'Union Européenne pour l'implantation des systèmes d'accumulation non seulement dans de nouveaux projets d'autoconsommation mais aussi comme amélioration de la gestion pour ceux déjà existants.

Cet impôt à l'accumulation constitue un contretemps temporel de, qui est prédestiné à disparaître sous peu, pour supposer une barrière administrative au développement d'une activité que la propre Commission Européenne a définie comme priorité dans la lutte contre le Changement Climatique.

Les systèmes d'accumulation se sont popularisés rapidement bien qu'ils doivent faire face à d'autres défis tels que le coût, l'efficience, la durée et la gestion.

Installation de plaques photovoltaïques dans une zone résidentielle

Installation de plaques photovoltaïques dans une zone résidentielle.

Impact du coût d'un accumulateur électrochimique dans un système d'autoconsommation:

Incorporer un accumulateur électrochimique à un système d'autoconsommation peut arriver à supposer une augmentation de 60 à 100 % de l'investissement à réaliser. Un fait qui suppose de sérieuses difficultés pour obtenir un amortissement raisonnable. Étant donné le coût que suppose l'accumulation d'électricité, celle-ci doit être la dernière alternative à l'heure de choisir le système à mettre en oeuvre dans un projet d'autoconsommation.

Avant d'évaluer la capacité de l'accumulateur, nous devons savoir exactement comment se comportera la demande d'énergie de l'installation et explorer quelles consommations peuvent être réduites moyennant l'amélioration de l'efficience ou bien quelles charges peuvent être déplacées à des heures diurnes pour qu'elles soient couvertes par une autoconsommation instantanée.

Impact de l'intégration d'un accumulateur électrochimique dans l'efficience d'un système d'autoconsommation:

Il faut prendre en compte que, sous une forme instantanée, la production d'énergie solaire pour l'autoconsommation peut avoir un rendement moyen supérieur à 90 %, alors que l'énergie que nous accumulons pour être consommée plus tard pourra difficilement atteindre un rendement moyen supérieur à 80 % et dans certains cas inférieur même à 70 %.

Par conséquent, il sera toujours plus efficace et intéressant de modifier des habitudes de consommation, planifier que certaines charges soient connectées et consommées aux heures centrales de la journée au lieu d'accumuler cette énergie dans des batteries pour la consommer ensuite aux heures à bas rayonnement.

Programmer le chauffage de l'eau sanitaire, la circulation d'un épurateur de piscine, augmenter la température de consigne du chauffage à première heure de l'après-midi ou refroidir un réservoir d'inertie du système de climatisation sont des systèmes d'accumulation de l'énergie solaire qui n'exigent pas un grand investissement et qui peuvent permettre, dans de nombreux cas, de minimiser la taille des batteries qui sont réellement nécessaires. Et, par conséquent, améliorer le rendement économique du système simplement par le fait de ne pas avoir eu de pertes dans les processus de charge et de décharge des batteries.

Les kits photovoltaïques de CIRCUTOR pour des systèmes isolés du réseau contiennent un ensemble de dispositifs nécessaires  pour autoconsommer de l'énergie sous une forme autonome, dans les systèmes isolés du réseau de distribution.

Les kits photovoltaïques de CIRCUTOR pour des systèmes isolés du réseau contiennent un ensemble de dispositifs nécessaires
pour autoconsommer de l'énergie sous une forme autonome, dans les systèmes isolés du réseau de distribution.

Impact d'un accumulateur électrochimique sur la durabilité d'un système d'autoconsommation:

L'un des attraits des installations d'autoconsommation instantanée est la longue vie de fonctionnement des modules photovoltaïques. Avec des garanties de 25 ans sur la puissance à produire de la part des fabricants, nous pouvons affirmer qu'un système d'autoconsommation pourra fonctionner tout au long de plus de 30 ans, en générant de l'électricité, sans prévoir de plus grands frais que la réparation et/ou le remplacement ponctuel d'un élément électronique de l'inverseur.

En échange, lorsque nous incluons un élément accumulateur dans le système d'autoconsommation, la vie de la batterie, en utilisant les technologies disponibles, obligera l'utilisateur à réinvestir dans son remplacement dans un délai très inférieur à celui du reste du système. Cinq ans dans le cas de batteries de plomb acide avec électrolyte gélifié et 10 ans dans le cas de batteries ion-lithium.

Ces trois impacts obligent les concepteurs de systèmes d'autoconsommation à calculer les équipements d'accumulation de telle sorte que les avantages de leur utilisation dépassent lesdits inconvénients.

Les avantages des systèmes d'autoconsommation avec accumulation:

Sans aucun doute, le principal attrait des systèmes d'accumulation d'énergie associés à l'autoconsommation est l'indépendance énergétique. Pouvoir produire et consommer l'énergie produite dans le propre immeuble et réduire au minimum la consommation du réseau ou même en réaliser la déconnexion. Effectivement, le fait d'accumuler l'énergie solaire excédentaire aux heures centrales de la journée, nous permet d'augmenter le degré d'auto-approvisionnement énergétique. Dans des secteurs tels que le résidentiel, où les charges se concentrent habituellement à dernière heure de l'après-midi et aux premières heures de la nuit, l'accumulation peut permettre de passer de pourcentages d'autoconsommation de 30 % à des niveaux de 60 à 90 % avec les réductions correspondantes d'émissions de gaz à effet de serre. Outre l'augmentation du pourcentage d'autoconsommation, les systèmes d'accumulation permettent aux immeubles d'augmenter leur sécurité dans l'approvisionnement. En disposant d'une réserve d'énergie, en cas de chute du réseau, certaines charges sensibles peuvent continuer à être alimentées depuis le système solaire y compris en l'absence de rayonnement.

Finalement, un logement avec un système d'autoconsommation à accumulation peut utiliser l'énergie accumulée pour minimiser la demande de pointes de puissance du réseau et, par conséquent, réduire la puissance souscrite. Cette réduction de la puissance souscrite peut, dans de nombreux cas, s'avérer très utile dans l'amortissement de l'investissement réalisé. En particulier dans les cas avec des consommations de pointe très sporadiques, comme par exemple, dans les résidences secondaires, ou dans les systèmes avec pompage d'eau saisonnier. 

Cet avantage associé aux systèmes d'accumulation est également d'une grande utilité dans les endroits où l'infrastructure du réseau de distribution ne permet pas d'augmenter la puissance souscrite sans devoir réaliser un investissement disproportionné. Dans ces cas, un système d'autoconsommation peut générer et accumuler l'énergie pour donner une réponse à la puissance supplémentaire requise et qui ne peut pas être apportée par le réseau.


Batteries pour accumulation d'énergie de CIRCUTOR.
REA-Pb Lead-acid battery REA-Li Lithium-ion battery CirPower The most complete inverter
REA-Pb
Batterie plomb-acide
REA-Li
Batterie ion-lithium
CirPower
L'onduleur le plus complet

La vie de la batterie, en utilisant les technologies disponibles, obligera l'utilisateur à réinvestir dans leur remplacement dans un délai très inférieur à celui du reste du système. Cinq ans dans le cas de batteries plomb-acide avec électrolyte gélifié et 10 ans dans le cas de batteries ion-lithium.

Les CirPower Hybrid de CIRCUTOR sont des inverseurs hybrides pour des installations photovoltaïques avec autoconsommation. Ils sont capables de gérer les charges d'excédents énergétiques sur les batteries et leur décharge postérieure pour alimenter les consommations lorsque la puissance instantanée du générateur solaire n'est pas suffisante.


Résidences secondaires en zone de montagne avec installation d’autoconsommation

Résidences secondaires en zone de montagne avec installation d'autoconsommation.

Cas pratique.

Le cas décrit ci-après est celui d'une résidence secondaire en haute montagne avec un climat extrême, en particulier en hiver. Ce type de logements maintient pendant tout l'hiver ses systèmes de chauffage actifs pour éviter la chute des températures intérieures en dessous d'une certaine valeur de sécurité (14...16 ºC) pour éviter la détérioration accélérée de ses fermetures, ainsi que la difficulté d'atteindre à nouveau les températures de consigne pendant le week-end.

Vue des équipements d'accumulation et conversion d'énergie d'une installation

Vue des équipements d'accumulation et conversion d'énergie d'une installation

 

La consommation dans des chaudières de gasoil de cette typologie de résidence est habituellement de 3 000 à 5 000 litres par saison. Moyennant l'intégration d'un système de chauffage radiant modulaire alimenté par une installation de modules photovoltaïques avec une accumulation d'une puissance de 4 kW et d'une capacité 7,2 kWh ainsi que d'un gestionnaire de charges EDS, on a réussi à réduire a zéro l'utilisation du combustible fossile pour le maintien des températures les jours de non-occupation. En outre, moyennant le changement du mode de travail, le système couvre les besoins électriques du logement le reste de l'année et garantit l'alimentation de base en cas de chute du réseau, un fait assez habituel dans les zones de montagne. Cette installation, malgré son coût élevé, a un coût d'amortissement de six ans et évite l'émission ambiante de 14 T de CO2 à l'atmosphère.

Schéma d'un système d'autoconsommation connecté au réseau intérieur avec accumulation

Schéma d'un système d'autoconsommation connecté au réseau intérieur avec accumulation.


Ces systèmes photovoltaïques, ont été installés grâce à la collaboration de : TIRDI (www.todoinstalaciones.com) et eticenergy SL. Ces systèmes photovoltaïques, ont été installés grâce à la collaboration de :
TIRDI (www.todoinstalaciones.com) et eticenergy SL.

 

 

Cliquez ici pour télécharger ce document sous format PDF pdfes  en  fr  de  pl  pt  

 

Contact:
t. (+34) 93 745 29 00
 

 


Vous pouvez vous informer de nos nouveautés dans la section des nouvelles.
Vous pouvez également suivre nos publications sur le Twitter de CIRCUTOR et sur LinkedIn.

La tranquillité pour votre logement

le .

 

Évitez des interruptions de service avec un coût économique élevé

Prévenir dans votre foyer les conséquences indésirables rattachées à la coupure de l'alimentation électrique, est possible. Les interruptions inespérées dues à des déclenchements intempestifs de l'interrupteur différentiel dans les logements, peuvent générer des pertes économiques élevées. L'équipement de protection différentielle REC 3 de CIRCUTOR, offre la solution idéale à ce problème grâce à son système de détection de fuites et de reconnexion automatique.

Dans la majeure partie des logements actuels, il est habituel de disposer d'équipements et de biens susceptibles de subir une détérioration ou une perte complète en cas d'interruption du service électrique, même si ce n'est que pour quelques heures. Les aliments dans le réfrigérateur, les aquariums, piscines, portes de garage, alarmes ou la connexion internet de nos maisons en sont quelques exemples. Dans les résidences secondaires ou locaux peu fréquentés, les conséquences peuvent être encore pires si la coupure électrique se prolonge des jours ou des semaines. Dans ces emplacements, une coupure du service électrique peut causer des détériorations si les arrêts affectent des équipements tels que les arrosages automatiques, chambres frigorifiques, pompes de piscine ou l'éclairage extérieur.

Que fournit REC 3 de CIRCUTOR ?

REC 3 est un interrupteur différentiel à reconnexion automatique, avec la capacité de rétablir sous une forme autonome le service dans l'installation, dans le cas de déclenchement intempestif. Il dispose d'un système qui, après une déconnexion par déclenchement, réalise une mesure pour vérifier l'existence d'un courant de fuite. Si celle-ci ne se produit pas, il met en marche le réarmement en rétablissant le service électrique à la normalité. Si la fuite persiste, REC 3 réalise jusqu'à 3 tentatives de reconnexion, après lesquelles il est bloqué et il doit être réarmé manuellement. L'équipement dispose de deux DEL qui indiquent son état à tout moment. En outre, la gamme de produits REC 3 C dispose de deux contacts de sortie qui permettent de communiquer l'état du différentiel à d'autres applications. REC 3 est également utile dans les installations à accès difficile et dispersées géographiquement, telles que les antennes de communication ou stations météorologiques, ainsi que dans les processus productifs critiques du secteur industriel ou de services.

En définitive, devant des événements qui pourraient causer des déclenchements inespérés de l'interrupteur différentiel, comme les orages, ou un autre type de défaillances d'isolement occasionnel, REC 3 est la protection différentielle qui vous assure la reconnexion de l'alimentation électrique, en prenant ainsi soin des biens et des équipements pendant votre absence.

 

Plus d'information:  Interrupteur différentiel à réenclencheur automatique. Série REC3/REC3C

 

Vous pouvez vous informer de nos nouveautés dans la section des nouvelles.
Vous pouvez également suivre nos publications sur le Twitter de CIRCUTOR et sur LinkedIn.

Harmoniques: Problématique actuelle et sa solution

le .

 

La solution la plus versatile aux problèmes de qualité du réseau

Introduction

Les charges domestiques et industrielles contiennent de plus en plus de circuits électroniques qui sont alimentés de courant qui n’est pas purement sinusoïdal. Ainsi, par exemple, les moteurs utilisent de plus en plus la régulation de fréquence, qui exige un passage du courant alternatif (CA) au courant continu (CC) et ensuite de CC à CA. Étant donné que l’alimentation habituelle est en CA, ceci implique une utilisation de plus en plus intensive de convertisseurs électroniques (redresseurs, onduleurs, etc.) pour réaliser ces transformations CC-CA et CA-CC. La même chose se passe avec des charges aussi habituelles que celles des ordinateurs, éclairage LED et de décharge, ascenseurs…

Du point de vue du réseau électrique, ceci se traduit par le fait que celui-ci doit alimenter un grand nombre de charges qui rectifient le courant et c’est pourquoi la forme d’onde du courant consommé se voit altérée, de telle sorte que ce n’est plus une onde sinusoïdale, mais une superposition d’ondes sinusoïdales aux fréquences multiples de la fréquence de réseau (harmoniques). Les figures 1 et 2 montrent la consommation typique d’un réseau avec des redresseurs monophasés et d’un autre avec des redresseurs triphasés. Les courants de ce type sont les plus abondants dans des installations telles que les bureaux, les centres commerciaux, les hôpitaux… et ils sont formés par une composante de 50 ou 60Hz (fréquence fondamentale du réseau) et une série de composants de fréquences multiples dans différents pourcentages. Ces pourcentages peuvent être mesurés au moyen d’un analyseur des harmoniques, ainsi que le taux de distorsion totale, THD, qui donne la relation entre la valeur efficace de l’ondulation et celle efficace de la composante fondamentale.

Fig. 1 - Formes d’onde typiques de réseaux à distorsion

La conséquence des consommations non sinusoïdales est que la tension subit également une certaine distorsion, en raison des chutes de tension sur les impédances de lignes et les transformateurs. Dans les enregistrements, on peut observer une légère distorsion de la tension sur le réseau monophasé (THD bas) et une distorsion plus forte sur l'exemple triphasé. Dans les deux cas, le courant a des formes très différentes de celle sinusoïdale avec des valeurs de THD plus élevées.

Pour réguler la question et limiter les niveaux de distorsion de tension sur les points de liaison des abonnés au réseau public, il existe une série de normes internationales que établissent des limites d'émission des harmoniques pour les équipements et les systèmes qui doivent être connectés au réseau (Tableau 1), les plus importantes sont celles relatives aux niveaux de compatibilité.

AFQevo

Tableau 1 - Normes internationales sur des limites d’émission des harmoniques

 

Quelques concepts clés sur les harmoniques

Nous pouvons mieux comprendre les problèmes des harmoniques en nous basant sur certains concepts essentiels, qui ont été publiés dans de nombreux articles et livres et que nous résumons succinctement ci-après :

  • L'origine des problèmes des harmoniques sont les récepteurs qui consomment des courants à distorsions (récepteurs dénommés « non linéaires »).
  • La propagation du problème à d'autres utilisateurs connectés au même réseau dépend de l'impédance de ce réseau, ce qui dépend à son tour de la compagnie distributrice. Cette impédance ne se produit pas habituellement d'une façon directe, mais on peut la calculer à partir de la puissance de court-circuit disponible (plus de puissance de court-circuit, moins d'impédance).
  • Le propre utilisateur dispose d'une partie du réseau de distribution jusqu'à arriver à la charge finale. Ainsi donc, le problème qu'il peut avoir à l'entrée de son installation peut être attribué à un manque de puissance de court-circuit mais, dans de nombreux cas, le problème qu'il peut avoir sur des points éloignés du branchement est habituellement dû à des impédances de sa propre installation.
  • Pour revenir à la question de la distorsion sur des points éloignés du branchement, il faut prendre en compte que l'impédance des lignes a un composant inductif très important. Par conséquent, il ne s'agit pas très souvent de distribuer avec des câbles à très grande section, mais de limiter l'inductance par mètre des câbles, ce qui est obtenu en torsadant et en tordant les câbles de distribution (quelque chose très souvent refusé par les installateurs pour le problème esthétique que cela représente).
  • Le problème de distorsion de la tension sur le point PCC peut être aggravé en raison de résonnances entre les condensateurs de compensation du facteur de puissance et l'inductance du réseau de distribution (transformateurs et lignes).
  • Les mesures correctives (filtres) doivent être installées le plus près possible des charges génératrices des harmoniques.

En résumé, la solution du problème des harmoniques est une solution sur deux plans : d'un côté, l'utilisateur doit limiter la quantité de courants harmoniques que génèrent ses récepteurs et il doit faire en sorte de distribuer dans son installation à basse impédance par mètre de ligne. D'un autre côté, la compagnie distributrice doit garantir un minimum de puissance de court-circuit et doit veiller à ce que les utilisateurs ne dépassent pas certaines limites de distorsion, pour ne pas porter préjudice aux voisins qui partage le réseau avec eux.

Lorsque les niveaux des harmoniques générés par certains récepteurs ne sont pas admissibles pour le système de distribution qui les alimente, il faut appliquer des filtres de correction. Dans cet article, nous allons nous centrer sur la question du filtrage et la développer.

 

Limites de compatibilité par harmoniques

La présence des harmoniques sur le réseau a plusieurs conséquences. Les plus importantes sont les suivantes.

  • Détérioration de la qualité de l'onde de tension, affectant certains récepteurs sensibles.
  • Surcharge et possible résonnance parallèle entre l'inductance de ligne et les condensateurs de compensation de facteur de puissance (FP)
  • Empirement du facteur de puissance. La capacité du réseau pour fournir la puissance se voit diminuée de ce fait, obligeant à son surdimensionnement.
  • Surcharge des câbles et surtout des transformateurs (augmentation très significative des pertes dans le fer)
  • Problèmes de déclenchement intempestif des protections

Pour éviter ces phénomènes, les normes établissent un minimum de qualité d'alimentation, qui est fixé en limitant les niveaux maximums de distorsion sur l'onde de tension fournie sur le point de couplage au réseau public (PCC). Ces limites sont dénommées limites de compatibilité. Le tableau 1 offre un résumé de ces limites, en ce qui concerne les harmoniques sur les réseaux industriels à BT. Les différentes classes mentionnées sur ledit tableau correspondent à :

  • Classe 1 : Environnement industriel prévu pour l'alimentation des équipements électroniques sensibles
  • Classe 2 : Environnement industriel normal. Limites habituelles pour les réseaux publics
  • Classe 3 : Environnement industriel dégradé (généralement par la présence de convertisseurs). Non apte pour l'alimentation d'équipements sensibles.
Tableau 2 - Limites de compatibilité : Harmoniques de tension (Un %) sur les réseaux industriels de BT (IEC-61000-2-4).

AFQevo. Actif multifonction filtre

 

Les harmoniques de tension sont dus à la chute de tension que produisent les harmoniques de courant sur les impédances du réseau de distribution. Ce fait est illustré sur la fig. 2. Ainsi donc, atteindre ces limites dépend de deux facteurs :

  1. Niveau d'émission des récepteurs : Plus grande sera l'émission, plus grande sera la distorsion due à la chute de tension produite par les courants harmoniques sur le réseau
  2. Impédance du réseau : Plus grande sera l'impédance, plus grande sera la chute de tension pour la même valeur d'émission sur les récepteurs.

 

Tableau 3 - Limites d’émission pour Séquipement < 33xScc (EN-IEC-61000-3-4)

Le tableau 3 donne les valeurs limites d'émission sur les réseaux de basse tension, fixées par la norme EN-IEC-61000-3-4 pour les branchements sur lesquels la puissance installée sur des éléments perturbateurs ne dépasse pas la valeur (33xScc), où Scc est la puissance de court-circuit qui correspond à ce branchement (Partie proportionnelle de la puissance de court-circuit totale qui correspond à la puissance souscrite).

 

Fig.2 Schéma unifilaire montrant la détérioration de l’onde de tension en raison de charges non linéaires

 

Dans quelles installations les filtres actifs sont-ils nécessaires?

Certains des problèmes de perturbations que nous avons indiqués précédemment peuvent être mitigés et corrigés au moyen de filtres. Les filtres actifs sont la solution idéale pour des installations avec une grande quantité de charges monophasées et triphasées, qui seraient génératrices des harmoniques et avec différents régimes de consommation.

Les filtres actifs sont des équipements basés sur des convertisseurs avec une modulation de largeur d'impulsion PWM. Deux types peuvent être distingués : Filtres en série et filtres en parallèle. Habituellement, pour respecter les normes IEC-61000-3.4 et IEEE-519, des filtres en parallèle sont employés, dont le principe de fonctionnement consiste dans l'injection au réseau, en contre-phase, des harmoniques consommés par la charge, à travers un onduleur. La fig.3 illustre ce principe de fonctionnement en montrant les courants de charge, de filtre et de réseau. On observe que de la somme de ICHARGE + IFILTRE on obtient un courant IRED qui est sinusoïdal.

Les aéroports et les infrastructures - Industries automobile - Superstores et centres commerciaux - Industries du papier

Fig. 3 - Principe de fonctionnement d’un filtre actif parallèle.

 

La solution

Les équipements de filtrage ont incorporé des fonctions complémentaires pour s'adapter aux modifications dans les installations, qu'il s'agisse d'extensions ou de changements de machines qui peuvent nécessiter plus de filtrage de certains harmoniques ou un équilibrage entre phases. Il est habituellement utile de disposer également d'une compensation d'énergie réactive sur ces équipements.

"Interaction aisée
écran tactile"

 

Comme solution aux problèmes susmentionnés, CIRCUTOR dispose du nouveau filtre actif AFQevo. Sa nouvelle conception permet d'offrir des avantages tels que :

  • Capacité unitaire de filtrage pour courants de 30 A par phase et de 90 A de neutre.
  • Si des capacités supérieures de filtrage sont requises, le système peut être élargi avec jusqu'à 100 filtres actifs AFQevo raccordés en parallèle.
  • Enveloppe métallique réduite pour le montage mural. Facilité dans l'installation par dimensions.
  • Communications pour une meilleure gestion énergétique de l'installation.
  • Connexions sur le côté du réseau ou de la charge pour une plus grande flexibilité d'installation.
  • Réglage de priorité pour filtrer les harmoniques, compenser la réactive et équilibrer les phases. >> Réduction des courants harmoniques jusqu'à l'ordre 50 (2500 Hz).
  • Filtrage sélectif de certains harmoniques. Compensation de puissance réactive (inductive/capacitive).
  • Équilibrage des courants de phase. Le modèle 4W aide à la réduction de la consommation sur le neutre.

L'importance d'une bonne installation

Pour obtenir les meilleurs résultats, il convient de disposer de filtres comme les AFQevo qui sont installés et gérés sous une forme simple. Les fonctions qui facilitent le plus la mise en marche sont :

  • Mise en marche en 3 étapes : connecter, configurer, démarrer.
  • Display tactile pour une gestion rapide
  • Alarmes comme erreur de configuration, polarité, températures, résonnance, tensions, surcharge, contacteurs, bus de courant continu, etc.
 

"Energy management improvement"

AFQevo. CONNECT - SET - MANIVELLE

Polyvalents : Différentes configurations et priorités

Les filtres actifs AFQ sont très polyvalents, car ils peuvent être configurés avec différentes configurations et modes de fonctionnement. Par conséquent, ils peuvent être utilisés dans n'importe quel type d'installation et pour n'importe quel type de situation.

Polyvalents : Différentes configurations et priorités

Type d'application avec Multifonctions Filtres Actifs AFQevo pointe et à côté de la charge.

 

Conclusions

La présence des harmoniques sur les réseaux de distribution est de plus en plus importante, en causant une série de problèmes de détérioration de la qualité de l'onde de tension, ce qui rend nécessaire un surdimensionnement des installations et occasionne des pertes additionnelles significatives. En marge du fait qu'il existe des normes qui limitent la consommation de ces harmoniques, il convient de filtrer lesdits harmoniques, car cela permet d'optimiser les sections de câble, les puissances des transformateurs de distribution et de réduire les pertes sur les installations et éviter des pertes de production.

La solution du problème passe par une conception globale et rationnelle des filtres des harmoniques, comme les filtres actifs, ce qui permet de résoudre le problème avec des coûts raisonnables et facilement amortissables par l'économie en matière de pertes, amélioration de la vie de certains composants des installations et optimisation de l'infrastructure de distribution (câbles canalisations, transformateurs, etc.).

 

Cliquez ici pour télécharger ce document sous format PDF pdf es  en  fr  de  pl  pt  

 

Contact:
t. (+34) 93 745 29 00
 

 


Vous pouvez vous informer de nos nouveautés dans la section des nouvelles.
Vous pouvez également suivre nos publications sur le Twitter de CIRCUTOR et sur LinkedIn.

Directive européenne 2012/27/UE, une opportunité pour le secteur

le .

 

Quel équipement dois-je installer pour être en conformité ?

Situation initiale

La Commission a annoncé l’application immédiate d’un paquet d’infractions mensuelles et leurs actions légales correspondantes contre les pays qui ne respectent pas la législation de l’UE.

L’objectif principal des états membres est le dénommé 20+20+20, qui définit trois objectifs clairs :

 OBJECTIF ANNÉE 2020

Diminution de
20%
de la consommation énergétique
   
Diminution de
20%
des émissions
   
Diminution de
20%
des énergies renouvelables

 

Les grandes entreprises avec plus de 250 employés ou un chiffre d’affaires supérieur à 50 M€, ou un bilan général supérieur à 43 m€, et les grandes sociétés sont obligées de satisfaire au Décret Royal. Dans le cas de l’Espagne, celles-ci disposent de deux alternatives pour atteindre les objectifs marqués :

  • Réalisation d’un audit énergétique selon ce qui est établi point 3 de l’article 3.
  • Installation d’un Système de Gestion Énergétique (SGE), en ligne avec les normes internationales telles que l’ISO 50001, à condition d’inclure un audit énergétique.

Conçus pour l’efficacité

La Solution

La Directive établit la possibilité d’installer un Système de Gestion Énergétique (SGE) pour l’enregistrement, la vérification et la représentation de données réelles de consommation énergétique et d’émissions.

Normalement, pour l’implantation d’un SGE, un grand investissement est nécessaire dans les équipements de mesure d’énergie, outre le câblage de communications, conjointement à l’installation d’un logiciel de contrôle sur le serveur de l’entreprise, celui-ci étant le principal responsable de la surveillance et de la gestion de l’information communiquée par chacun des équipements qui forment le système. Mais CIRCUTOR propose une solution révolutionnaire à travers l’utilisation des nouveaux analyseurs de réseaux CVM-B100 et CVM-B150 avec une fonction SGE. Autrement dit, ces analyseurs intègrent en interne un système de gestion de l’énergie sans besoin d’installer un quelconque composant supplémentaire.

Ces équipements disposent d’un port Ethernet pour accéder directement depuis tout PC pour enregistrer plus d’une année de données d’énergie, émissions de CO2 et heures de fonctionnement. En outre, le système SGE incorpore un puissant logiciel intégré pour surveiller toute variable en temps réel, l’enregistrer et la montrer tant sous format graphique que sous tableau pour l’exporter sous différents formats. Son système interne d’alarmes assure la détection de toute incidence avec la possibilité de l’envoyer par e-mail pour une solution rapide.

ANALYSEUR + LOGICIEL DE GESTION ÉNERGÉTIQUE INTEGRÉ

Analyseurs de réseaux CVM-B100/B150

Les analyseurs CVM-B100/B150 avec le module datalogger, sont des équipements pour une installation sur panneau, avec des dimensions de 96x96 millimètres et 144x144 millimètres respectivement, avec un logiciel intégré pour la Gestion Énergétique (SGE) selon les nouvelles réglementations ou exigences du marché.

Ces équipements disposent d’une grande précision dans la mesure, en pouvant réaliser des analyses d’innombrables paramètres électriques, ainsi que la décomposition harmonique en tension et courant, jusqu’à l’ordre 50.

Logiciel de gestion intégré (SGE). Compatible avec différents navigateurs web (Firefox, Chrome, Safari...)
Logiciel de gestion intégré (SGE). Compatible avec différents navigateurs web (Firefox, Chrome, Safari...)

Les nouveaux analyseurs disposent d’un nouvel environnement d’affichage graphique grâce à leur écran VGA, à travers lequel l’utilisateur pourra bénéficier d’un nouveau concept d’analyseurs de réseaux basés sur leur interface SCV (Slide, Choose & View), avec une conception exclusive de CIRCUTOR.

Certaines des caractéristiques les plus remarquables sont :

  • Logiciel SGE intégré (à travers le module datalogger).
  • Accès voie navigateur web (Web server intégré).
  • Stockage de données pendant plus d’un an.
  • Mesure d’énergie consommée et générée (haute précision en Classe 0,5S).
  • Mesure d’émissions de CO2 (totale et par tarif).
  • Mesure de coûts en EUROS ou d’autres monnaies (totale et par tarif).
  • Enregistrement des heures de fonctionnement pour les tâches de maintenance.
  • Mesure de plus de 500 paramètres électriques.
  • Protection frontale IP 65 (avec un joint d’étanchéité).
  • Point de communications Ethernet et RS-485 (Modbus RTU/BACnet).
  • Écran VGA avec une grande résolution et couleur et des écrans personnalisables.
  • Modulaire (possibilité de connecter jusqu’à 3 modules d’expansion+ datalogger).
  • Boutons de déplacements tactiles.
  • 3 tarifs (sélectionnables par entrée numérique ou par communications RS-485)
  • 2 Sorties à relais pour alarmes.
  • 2 Sorties à transistor pour alarmes ou génération d’impulsions.
  • 2 Entrées pour sélection de tarifs ou gestion des états logiques.

Application

Où sont installés les analyseurs ?

Où sont installés les analyseurs ?

Autres caractéristiques :

Comptage d’énergie

  • Comptage d’énergie électrique (consommée et générée)
  • Comptage d’impulsions (Eau, Gaz, Chaleur,…)
  • Comptage émissions de CO2
  • Comptage heures de fonctionnement (maintenance préventive)
  • Comptage des EUROS

Gestion d’alarmes

  • Indiquer la disponibilité de 4 sorties pour la gestion d’alarmes + envoi de courriers électroniques.

Traçabilité

  • Décrire que l’équipement enregistre en interne jusqu’à 500 variables pendant plus d’un an.

Réalisation et envoi de rapports de consommations à travers PowerStudio Scada :

  • À travers PowerStudio Scada, des rapports des frais énergétiques peuvent être générés et envoyés automatiquement à différents services pour réaliser des actions de prévision de frais.

Module datalogger

Module datalogger

Dote l’équipement de mémoire :

  • Avec des enregistrements de jusqu’à un an (plus de 500 variables)
  • Webserver intégré (voie IP) avec accès par navigateur (Internet Explorer, Firefox, Chrome, etc.) à PowerStudio intégré ou moyennant demandes voie XML pour leur lecture et configuration.
  • Capable de communiquer toutes les données surveillées et enregistrées à un PowerStudio supérieur.
Jusqu’à 4 modules d’expansion couplables

Modules de communications

Modules de communications

Adapte l’équipement à de multiples protocoles :

  • Modbus TCP (bridge)
  • LonWorks
  • Profibus
  • M-Bus

Modules d’entrées / sorties

Modules d’entrées / sorties

Contrôlez votre installation et vos processus :

  • 8 sorties de transistor + 8 entrées numériques
  • 8 sorties de relais + 8 entrées numériques
  • 8 sorties + 4 entrées analogiques (0/4 ... 20 mA)

 


Vous pouvez vous informer de nos nouveautés dans la section des nouvelles.
Vous pouvez également suivre nos publications sur le Twitter de CIRCUTOR et sur LinkedIn.

Comment choisir les EnPIs corrects ?

le .

 

Dans le cadre d'un plan d'efficacité énergétique ou de mise en œuvre de l'ISO 50001, une fois établis les objectifs après un audit énergétique, il est nécessaire d'étudier de quelle façon nous allons mesurer leur obtention.

Les EnPIs (Energy Performance Indicators) sont des indicateurs qui nous serviront à mesurer, évaluer et contrôler des aspects importants de l’installation, lesquels peuvent affecter l’obtention des objectifs.

Au commencement d'un projet d'efficacité énergétique, ou dans le processus de suivi et d'amélioration continue, les EnPIs doivent être définis conjointement aux responsables de chaque zone ou département qui pourrait avoir une influence sur ces derniers.

Les EnPIS doivent être les plus appropriés pour chaque zone, processus ou organisation, en devant les adapter à chaque cas. Les EnPIs sont établis avec la prémisse d'être spécifiques, mesurables, atteignables, significatifs et mesurables dans le temps (l'acronyme SMART en anglais), en permettant une plus grande stabilité et spécificité tout au long du temps.

Essentiellement, nous devons nous poser les questions suivantes :

  • Qu'allons-nous mesurer ?
  • Quel ratio allons-nous utiliser ?
  • Comment allons-nous le mesurer ?
  • Pouvons-nous atteindre l'objectif ?
  • Quelle est son importance pour l'entreprise ?
  • Quel est le temps d'obtention de l'objectif ?

Chaque entreprise ou affaire est différente et, par conséquent, il ne suffit pas de copier ou coller un même EnPi pour chaque projet d'efficience énergétique.

Maintenant réfléchissez, quel sera votre EnPI ? 

Vous pouvez vous informer de nos nouveautés dans la section des nouvelles.
Vous pouvez également suivre nos publications sur le Twitter de CIRCUTOR et sur LinkedIn.

Avantages des Réseaux Intelligents

le .

 

La solution définitive pour la gestion des réseaux du futur

Introduction

Avec la récente intégration de l’obligation d’installer des compteurs intelligents en Allemagne, ainsi que dans d’autres pays de l’Union Européenne, les Smart Grids ou Réseaux Intelligents, se consolident comme la solution définitive pour la gestion des réseaux du futur.

Personne ne met actuellement en doute les bénéfices que ceux-ci apportent tant aux compagnies électriques qu’au consommateur. Néanmoins, entre tous les bénéfices qu’ils apportent, quels sont les plus significatifs pour les pays de l’Union Européenne ?

Nous commenterons dans cet article les différents avantages qu’ils apportent, en prenant comme référence l’ « Évaluation comparative de l’implantation des compteurs intelligents dans l’Europe des 27, en particulier en ce qui a trait à l’électricité ».

Chez CIRCUTOR, nous disposons d’une gamme complète de compteurs intelligents avec la technologie PLC PRIME ainsi que de Concentrateurs de données (Série Compact DC), dont la responsabilité est de lire et de programmer les compteurs, en envoyant toute l’information des équipements connectés au système de gestion centrale.

Les principaux avantages visés dans ce document sont:

Économie d’énergie moyennant la réduction de la consommation

L’un des avantages des réseaux intelligents est qu’ils permettent de savoir la consommation qui a été enregistrée par un compteur à tout moment, de cette manière les utilisateurs seront mieux informés sur quelle est leur consommation réelle. En outre, avec une meilleure surveillance de la consommation, on peut adapter la puissance souscrite au besoin réel de chaque consommateur. Ces deux facteurs permettent à l’utilisateur d’enregistrer une réduction de la consommation et d’adapter la puissance souscrite à ses besoins réels.


Les Smartgrids supposent une ère nouvelle dans le secteur électrique, puisque nous passons d’une gestion statique et unidirectionnelle à une gestion dynamique et bidirectionnelle. Ce qui permet d’augmenter l’efficience et l’économie énergétique.

 

Les Smartgrids ont la capacité d’échange bidirectionnel d’énergie et d’information, raison pour laquelle elles faciliteront l’intégration d’énergies renouvelables et du véhicule électrique.Ce système est capable d’agir à distance sur les incidences du réseau, en améliorant notre alimentation et la relation avec l’environnement.

Les Smartgrids ont la capacité d’échange bidirectionnel d’énergie et d’information, raison pour laquelle elles faciliteront l’intégration d’énergies renouvelables et du véhicule électrique. Ce système est capable d’agir à distance sur les incidences du réseau, en améliorant notre alimentation et la relation avec l’environnement.

 

Meilleur service au client et factures plus précises

Un autre avantage principal offert par les systèmes de télégestion est que les factures sont plus précises, ce sera donc toujours la consommation réelle de chaque mois qui sera facturée, en évitant les estimations et en diminuant le coût que supposait l’ancien système de lecture manuelle des compteurs. Outre le fait de pouvoir disposer d’information à distance sur l’installation, les problèmes seront diagnostiqués plus facilement et seront résolus plus rapidement. Par conséquent, le client recevra un meilleur service.

En date à ce jour, le client est celui qui doit avertir la compagnie pour qu’elle intervienne. En revanche, grâce à la gestion à distance, le propre système sera le responsable d’informer automatiquement les gestionnaires de l’entreprise électrique de toute incidence pour donner une réponse plus rapide aux utilisateurs.

Détection de la fraude et des pertes techniques

De quelle façon suis-je affecté par la fraude des autres en ma qualité de client ?

Selon les données de la Commission nationale des marchés et de la concurrence, la fraude électrique s’est élevée l’an dernier à 150M€, ce qui équivaut à la consommation conjointe de Séville et de Valence. Néanmoins, cet impact négatif n’est pas répercuté sur les compagnies électriques mais se traduit par une augmentation de la facture électrique.

Les systèmes de télégestion permettent de détecter la fraude avec beaucoup plus de précision, si ces équipements sont dépourvus de pièces avec une usure mécanique. En outre, les nouveaux compteurs avec des communications PLC PRIME disposent de systèmes qui détectent l’ouverture du couvercle des bornes et envoient un avis automatique aux gestionnaires du réseau, les avertissant d’une possible fraude.

Les équipements avec une technologie PLC permettent de faire des bilans d’énergie. Le système fait la somme de l’énergie de tous les compteurs installés et la compare avec la mesure d’un totalisateur en tête de la ligne pour voir s’il y a une perte quelconque (ou vol) sur un point que la compagnie ignorerait.

Compact DC Concentrateur PLC PRIME de CIRCUTOR Compact DC Concentrateur PLC PRIME de CIRCUTOR. 
Chez CIRCUTOR, nous disposons d’une gamme complète de compteurs intelligents avec la technologie PLC PRIME ainsi que de Concentrateurs de Données (Série Compact DC), avec la responsabilité de lire et de programmer les compteurs, en envoyant toute l’information des équipements connectés au système de gestion centrale.

Réduction du coût du bilan

Grâce aux Smart Grids, la quantité de données obtenue est beaucoup plus grande en comparaison avec le système de lectures manuelles. Ceci permet, moyennant des techniques d’analyse de données, de créer des prévisions de consommation beaucoup plus adaptées à la réalité puisque beaucoup plus de variables sont prises en compte.

Par conséquent, les compagnies électriques peuvent mieux adapter la production à la consommation (bilans), ce qui permet de réduire les excédents d’énergie.

Augmentation de la concurrence

Le fait de disposer de données réelles de courbe de charge, invite les entreprises de commercialisation à pouvoir affiner leurs prix en fonction de la demande d’énergie. Ce fait produit que les entreprises de commercialisation disposent de plus de données pour pouvoir proposer de meilleures offres à leurs clients, en s’adaptant à la réalité. Ce qui augmente les options de concurrence puisque la variété de l’offre (tarifs horaires, paquets énergétiques…) est beaucoup plus grande. Ceci a une répercussion positive sur le consommateur puisque plus de concurrence implique des prix plus compétitifs.

Nivellement de la courbe de demande (Réduction des pics)

Moyennant l’utilisation de différents profils tarifaires, les compagnies électriques prétendent pouvoir niveler la courbe de demande quotidienne pour arriver à déplacer les pointes de consommation à des heures auxquelles la demande est plus basse, en optimisant l’utilisation du réseau électrique. De cette façon, un client peut en prendre conscience, pour connecter des charges aux heures de moins de consommation, en pouvant consommer aux heures où le kWh est meilleur marché. À titre d’exemple, un client peut décider de changer ses habitudes de consommation, en branchant le lave-linge aux heures creuses, la nuit, au lieu de le faire aux heures où le kWh est plus cher. Il obtient ainsi un bénéfice économique et aide la compagnie électrique à équilibrer les consommations, évitant ainsi la saturation des lignes aux heures de pointe.

Le fait d’avoir toujours une consommation constante implique que, à l’heure de générer de l’électricité, il ne faut pas allumer et éteindre des centrales électriques avec tant de récurrence, ce qui permet de réduire les frais de génération.

Avec l’utilisation de différents profils tarifaires, les compagnies électriques prétendent pouvoir niveler la courbe de demande quotidienne pour arriver à déplacer les pointes de consommations à des heures auxquelles la demande est plus basse, en optimisant ainsi l’utilisation du réseau électrique.

Avec l’utilisation de différents profils tarifaires, les compagnies électriques prétendent pouvoir niveler la courbe de demande quotidienne pour arriver à déplacer les pointes de consommations à des heures auxquelles la demande est plus basse, en optimisant ainsi l’utilisation du réseau électrique.

Réduction des émissions de carbone

Tous les bénéfices précédents supposent une réduction implicite de la consommation et, par conséquent, une réduction des émissions de CO2.

De cette manière, nous pouvons affirmer que les Réseaux Intelligents nous mènent à un futur plus durable. Tout ceci aidera directement la future intégration au réseau de systèmes pour la charge des véhicules électriques. En outre, la mise en oeuvre de systèmes d’énergies renouvelables est plus simple puisque les compagnies électriques auront un meilleur contrôle sur leur réseau.

 

Cliquez ici pour télécharger ce document sous format PDF pdf es  en  fr  de  pl  pt

 

Contact:
t. (+34) 93 745 29 00
 

 


Vous pouvez vous informer de nos nouveautés dans la section des nouvelles.
Vous pouvez également suivre nos publications sur le Twitter de CIRCUTOR et sur LinkedIn.

Projet Kenia

le .

 

Auto-durabilité en plein coeur de la Savane

Au mois de septembre 2015, une équipe d'ingénieurs de la société de conseil spécialisée dans les énergies renouvelables SULMAG, s'est déplacée au site du projet ADCAM dans le Masaï Mara (Kenya) pour réaliser l'installation d'un système solaire photovoltaïque a travers un microréseau, qui permet d'offrir l'électricité avec une technologie 100% renouvelable à l'école « Mara Vision School », la résidence d'étudiants et le campement de tourisme solidaire qui sont gérés par la communauté Masaï.

L'école « Mara Vision School » a été fondée en 2011. Située en plein coeur de la Savane, elle est pensée pour offrir une scolarisation en maternelle et primaire à plus de 300 enfants masaïs. Elle dispose d'une résidence où des élèves provenant de zones plus éloignées peuvent être logés en recevant une manutention complète et en participant dans des activités extrascolaires. L'école se distingue par son haut niveau éducatif adapté à la culture Masaï.

L'eco-lodge dispose de toutes les commodités nécessaires pour le tourisme et l'un de ses points forts et de ses attraits est d'être situé à côté de l'école et de la Manyatta Masaï (village), ce qui permet une expérience unique d'interaction avec la communauté.


Afin d'obtenir l'auto-durabilité du projet éducatif à long terme, un campement solidaire a été construit où les guerriers Masaï eux-mêmes présentent aux visiteurs leurs coutumes, leurs paysages, leur faune et leur style de vie.


Projet Kenia

Données du projet

Un système électrique a été conçu, alimenté avec l'énergie solaire photovoltaïque qui permet aux installations existantes (école, résidences et campement) de pouvoir disposer d'énergie électrique, attendu qu'il n'existe pas d'alimentation énergétique dans la zone, avec la valeur ajoutée que cette énergie provient à 100% de sources renouvelables et propres. Il s'agit d'une installation photovoltaïque centralisée, habituellement connue comme microréseau solaire qui permettra d'optimiser les ressources investies, puisqu'un seul point de génération a été installé pour la distribution postérieure à travers un petit réseau aux points de consommation.

Ceci permet de disposer d'un système de qualité équivalent à un réseau électrique local, impliquant les utilisateurs dans la gestion et l'utilisation rationnelle de l'énergie.

La consommation estimée est de 24 000Wh/jour et le système a été dimensionné pour disposer de 3 jours d'autonomie.

Le microréseau solaire est formé par : 10 kW de modules solaires comme champ générateur (40 modules de 250W) et un champ de batteries OPzV d'une capacité de 2830Ah pour le stockage de l'énergie.

Les distributeurs de CIRCUTOR: La solution parfaite pour la gestion de microréseaux.

Pour éviter un mauvais usage de l'installation, des distributeurs d'énergie de CIRCUTOR ont été installés dans les différentes enceintes d'utilisation d'électricité, ce qui permet aux utilisateurs de savoir quelle est la quantité d'énergie disponible.

Les distributeurs d'énergie assurent une longue vie utile au système, puisqu'ils permettent de configurer sous une forme indépendante pour chacune des lignes existantes la puissance maximale atteignable et l'énergie totale disponible chaque jour grâce au concept breveté par TramaTechnoambiental dénommé EDA (Énergie Journalière Assurée).

Avec les distributeurs de CIRCUTOR, l'absence de chute du système pour une connexion excessive de puissance instantanée a été assurée ainsi que le non-déchargement du banc de batteries depuis l'une des lignes pour un usage inapproprié du système.

Projet Kenia

Chaque distributeur a configuré une puissance et une énergie journalière assurée en fonction des besoins de chaque point de consommation. Il faut mentionner par exemple que chaque magasin du lodge dispose d'un distributeur à travers lequel l'utilisateur peut savoir combien d'énergie est disponible. Le contrôle et la gestion du logiciel sont réalisés par le personnel local destiné à cet effet, que SULMAG a formé au cours de la mise en oeuvre du projet. Ces derniers, moyennant la connexion à distance, pourront en superviser l'usage approprié et donneront une assistance constante à l'équipe locale.

La configuration et la gestion des distributeurs sont réalisées à travers le DISPENSER-SOFT, un logiciel qui permet de créer une large base de données sur laquelle figurent tous les utilisateurs et les distributeurs du microréseau. Une fois que tous les distributeurs, utilisateurs, paramètres énergétiques, tarifs, etc. sont créés et configurés, le logiciel enregistre sur cartes RFID toute l'information.

Les bénéfices pour le projet et la communauté sont innombrables, depuis la création d'une salle d'ordinateurs pour les élèves d'ADCAM Mara Vision School, en passant par la projection de films pour les plus petits ou l'éclairage impeccable du campement.


Le Dispenser de CIRCUTOR est un compteur monophasé/triphasé avec la fonction de distributeur d'énergie électrique pour le contrôle de la demande. Les deux fonctions qu'il réalise sont celles de contrôler la puissance maximale permise, ainsi que de régler la consommation énergétique journalière des utilisateurs d'un microréseau alimenté en permanence. Avec les quatre modes de travail qui y sont intégrés, il permet l'optimisation énergétique maximale du microréseau. En outre, il permet à l'utilisateur la gestion intelligente de l'énergie disponible sur des réseaux dont la génération est limitée, ou à impulsions, telles que celles réalisées avec des sources d'énergies renouvelables. Il inclut un interrupteur général qui agit comme contrôle de puissance maximale, outre un relais auxiliaire qui peut être utilisé pour la connexion ou la déconnexion de consommations non essentielles.


 

  Plus d'information: Énergies renouvelables
 
  Fiche de produit: Série Dispenser
 

Contact:
t. (+34) 93 745 29 00
 

 


Vous pouvez vous informer de nos nouveautés dans la section des nouvelles.
Vous pouvez également suivre nos publications sur le Twitter de CIRCUTOR et sur LinkedIn.

Efficacité vs Efficience

le .

 

Il est fréquent de rencontrer des personnes qui, hors du domaine de la gestion énergétique, confondent ces deux concepts ou les utilisent comme des synonymes. Il s'agit d'une erreur très commune parce que, lorsque nous parlons d'efficience énergétique, nous nous référons à une meilleure mise à profit des ressources énergétiques de notre installation sous une forme durable.

Quant à l'efficacité, nous pouvons la définir comme l'obtention d'un objectif ou d'un résultat, sans qu'il n'importe si, pour atteindre cet objectif, un meilleur usage des ressources n'ait pas été fait ou si le résultat affecte les processus productifs.

En revanche, l'efficience est définie comme la relation entre les ressources utilisées et les résultats ou les objectifs obtenus. Par conséquent, l'efficience est obtenue lorsqu'on utilise moins de ressources pour atteindre un objectif ou lorsque, avec les mêmes ressources, de meilleurs résultats sont obtenus.

"Par conséquent, nous pouvons être efficaces et non pas efficients, et vice-versa. La perfection serait d'être à la fois efficaces et efficients." 

Vous pouvez vous informer de nos nouveautés dans la section des nouvelles.
Vous pouvez également suivre nos publications sur le Twitter de CIRCUTOR et sur LinkedIn.

Plus d'articles...

circutor32x32

Contact

CIRCUTOR, SA
Vial Sant Jordi s/n, 08232
Viladecavalls (Barcelona) Spain
Tel: (+34) 93 745 29 00
Fax (+34) 93 745 29 14

SATAssistance technique
(+34) 93 745 29 19

© 2015 circutor.com. Tous droits réservés.