Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer la navigation et proposer des contenus intéressants.

Puisque vous continuez, nous considérons que vous acceptez notre Politique de Cookies. Vous pouvez modifier les options de stockage de cookies sur votre navigateur. En savoir plus

J'ai compris

Coûts d’une installation électrique


Comme commenté ci-dessus, une installation efficace, outre la réduction de la consommation électrique, comporte une réduction des coûts d’exploitation de l’installation.
Pour en faciliter la compréhension, chacun d’entre eux est expliqué en détail.

Coûts techniques

Quels sont-ils :
On entend comme coût technique la perte de capacité de transport et de distribution, ainsi que les échauffements (pertes par effet Joule), perturbations et chutes de tension dans les installations et systèmes électriques.

Qui les produit :
Les causes responsables de cette saturation des installations sont les suivantes :

  • Pointes de demande maximale d’énergie
  • Existence de puissance réactive
  • Existence de courants harmoniques
  • Lignes avec des charges déséquilibrées
  • Utilisation de récepteurs non efficaces

Comment se réduisent-ils :
La réduction des coûts techniques est réalisée à travers :

  • Compensation de l’énergie réactive
  • Filtrage d'harmoniques
  • Équilibrage des phases
  • Amortissement des pointes de demande maximale et, dans la mesure du possible, leur relocalisation
  • Utilisation de récepteurs efficaces

Qu’apporte l’amélioration des coûts techniques :

  • Consommation inférieure d’énergie
  • Plus grand rendement des installations grâce à une meilleure mise à profit des lignes de distribution et des transformateurs
  • Réduction des pertes et des échauffements sur les lignes et équipements
  • Réduction du nombre de pannes
  • Continuité du service électrique
  • Réduction des coûts économiques d’exploitation

Coûts économiques

Quels sont-ils :
Ceux qui sont propres à une facture non optimisée et le montant résultant des coûts techniques générés. Ils peuvent être classés en deux types :

  • Coûts visibles
  • Coûts occultes

1- Coûts visibles

Ceux qui sont déduits de l’interprétation de la facture électrique :

    • Puissance souscrite non adéquate
    • Tarif électrique non adéquat
    • Consommation horaire d’énergie
    • Pointes de demande
    • Consommation d'énergie réactive

Comment se réduisent-ils
À travers une étude de la facture électrique, il est possible de définir les actions appropriées pour réduire le coût global.

      • Réglage de puissance souscrite et, s’il y a lieu, changement de tarif. Cette action ne présente pratiquement aucun coût. Néanmoins, avant de réaliser un réajustement de la puissance souscrite ou de tarif, il est recommandé d’étudier les processus et les consommations d’énergie pour voir si la demande est adaptée aux besoins réels.
      • Élimination de la majoration ou du coût de l’énergie réactive à travers sa compensation. Pour ce faire, une batterie de condensateurs est installée qui, dans la majeure partie des cas, est amortie au bout de quelques mois de son montage.
      • Amortissement des pointes de demande maximale. Il consiste à ne pas dépasser le maximum de puissance permissible par la compagnie de distribution et, lorsque cela sera possible, relocaliser les charges aux moments où la demande d’énergie sera inférieure.

2- Coûts occultes

Quels sont-ils
- Toute consommation d’énergie qui n’est pas nécessaire. Le coût représenté, en termes de puissance, comme d’énergie, de toutes les consommations qui ne sont pas réellement nécessaires ou dont on peut se passer durant un certain temps. 
- Toutes celles qui ont leur origine dans les coûts techniques et dans l’utilisation de récepteurs qui génèrent des perturbations. Celles-ci, bien que non évidentes, peuvent représenter une dépense importante pour l’entreprise. Elles sont divisées, à leur tour, en deux types :

      • Coûts en installations électriques
        • Agrandissement des installations comme suite à :
          • Surcharge des lignes
          • Surcharge des transformateurs
        • Pertes économiques par effet Joule dans la distribution. Ce titre est particulièrement important dans la distribution électrique et dans les industries avec de grandes distances de lignes.
        • Pannes sur les machines (moteurs, transformateurs, variateurs de vitesse, etc.) et équipements de contrôle (ordinateurs, PLC).
      • Coûts dans les processus productifs
        • Arrêts des installations
        • Pertes de produit non fini
        • Coûts supplémentaires des heures de main d’œuvre

Comment se réduisent-ils

    • En réalisant une étude d’efficacité de l’entreprise ou industrie.
    • À travers la correction des coûts techniques détaillés au point précédent.

Qu’apporte l’amélioration des coûts économiques visibles et occultes

  • Moins de consommation d’énergie
  • Diminution de la facture électrique
  • Le non-besoin d’investir dans des installations pour manque de capacité, par le fait d’un mauvais rendement
  • Amélioration de la productivité grâce à un nombre inférieur de pannes et d’arrêts

Coûts écologiques

Quels sont-ils
Les émissions de CO2 produites par la consommation d’énergie inutile ou dont on peut se passer.
Pour donner une idée de sa magnitude, 1 MW·h généré par des énergies fossiles comporte une émission d’1 tonne de CO2. Si nous parlons d’énergie électrique mixte générée par des énergies primaires fossiles et renouvelables, la proportion est d’environ 0,6 tonnes de CO2 pour tout les MW·h.

Comment se réduisent-ils

  • Par une approche générale de la consommation d’énergie globale d’une industrie ou entreprise.
  • Par conséquent, elle est associée à un audit préalable qui détermine les points suivants :
  • Habitudes de consommation d’énergie
  • État des installations
  • Installation des équipements qui permettent le contrôle et la supervision de la consommation énergétique des installations
  • Consommation d’énergie pour chaque installation ou zone de travail
  • Quelles consommations d’énergie peuvent être diminuées
  • Quels récepteurs doivent être remplacés par d’autres plus efficaces

Qu’apporte l’amélioration des coûts écologiques

  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre
  • Diminution des coûts techniques et économiques


Contactez nous:
t. (+34) 93 745 29 00
 

circutor32x32

Contact

CIRCUTOR, SA
Vial Sant Jordi s/n, 08232
Viladecavalls (Barcelona) Spain
Tel: (+34) 93 745 29 00
Fax (+34) 93 745 29 14

Assistance technique

(+34) 93 745 29 19

SAT

© 2015 circutor.com. Tous droits réservés.